portrait-Stevenson

 

13 novembre 1850

Naissance de Robert Lewis Balfour Stevenson, à Edimbourg dans une famille bourgeoise presbytérienne.
Son père, Thomas, est un constructeur de phare de réputation internationale. Sa Mère, Margaret Balfour lui lègue sa santé fragile.
Stevenson passe l’essentiel de son enfance dans sa chambre.


1864

Rédige, à 14 ans, sa première nouvelle La cave pestiférée.
 

1867 - 1871

Étudiant en section "Sciences et technologie" mais n’a qu’une passion en tête : la littérature. Vie de bohème dans les bas-fonds d'Edimbourg.


Mars 1871

Abandonne ses études scientifiques et s’inscrit aux cours de droit. Terrible déception de son père...

 

Janvier 1873

Se déclare athée. Début d'un conflit avec ses parents qui tournera vite au cauchemar.


1873 - 1874

Publication de ses premiers essais, accueillis favorablement par la critique.

 

Été 1875

Réussit ses examens de droit : il est avocat. Séjour à Barbizon avec son cousin Bob et ses amis peintres.


Automne 1875

Echec de ses premières plaidoiries, renonce à exercer le métier d'avocat.

 

Fin août 1876

Voyage en canoë par les canaux et les rivières du Nord.
Rencontre, à Grez-sur-Loing, avec Fanny Osbourne (mariée, mère de 2 enfants) dont il tombe amoureux.


1876 – 1877

Vie de bohème entre l’Angleterre et la France où il retrouve Fanny.

 

Mai 1878

Publication de Un voyage intérieur, par les canaux et les rivières.


15 août 1878

Départ de Fanny avec ses enfants pour l’Amérique.

 

Septembre 1878

Séjour en Auvergne au Monastier-sur-Gazeille puis voyage à pied dans les Cévennes.


Mai 1879

Publication de Voyage avec un âne dans les Cévennes.

 

7 août 1879 - 30 août 1879

Départ pour la Californie à l'insu de ses parents. Voyage dans un bateau d'émigrants puis traverse le continent américain en train.


Août 1879 – Avril 1880

Séjour en Californie, sans argent, malade (pleurésie, malaria, violentes hémorragies) et abandonné par sa famille et ses amis qui désavouent ce voyage. Attend le divorce de Fanny.

 

Avril 1880

Ses parents, affolés par sa santé, acceptent son mariage.


Mai – Juillet 1880

Mariage le 19 mai aux USA. "Lune de miel" dans une mine d’argent désaffectée, à Silverado.

 

29 juillet 1880

Départ de Louis et Fanny pour l'Ecosse.


Été 1880

Eté dans les Highlands.

 

Automne 1880 - hiver 1881

Cure à Davos, en Suisse, pour raison de santé.


Avril - mai 1881

Retour à Edimbourg, en passant par Paris et Barbizon.

 

Eté 1881

Eté dans les Highlands.
Rédaction des 15 premiers chapitres de L'île au trésor.


Hiver 1881 - 1882

Deuxième hiver au "mourroir" de Davos.
Fin de la rédaction de L'île au Trésor.

 

Octobre - décembre 1882

Installation à la Campagne Delfi, dans la banlieue de Marseille.
Reprise des hémorragies.


Mars 1883

Installation à Hyères, au chalet de la Solitude.
Publication de son premier roman L’île au trésor.

 

Janvier 1884

Publication de Les Squatters de Silverado.


Juin 1884

Rechute de santé. Retour en Angleterre.

 

Automne 1884

Installation à Bournemouth, au sud de l'Angleterre.


1885 – 1887

Hémorragies, fièvres, bronchites… Écrit sans relâche essais et romans. Rencontre avec Henry James.
Publication en 85 de Prince Othon, Le dynamiteur (nouvelles), et Jardin de poèmes pour un enfant (poèmes). Rédaction et publication en 86 de Le cas étrange du Dr. Jekyll et de Mr. Hyde et de Kidnappé !. Publication en 87 de Les gais lurons (nouvelles).

 

8 mai 1887

Mort de Thomas Stevenson, père de Robert Louis.


21 août 1887

Départ des Stevenson pour l'Amérique.

 

Septembre 1887

Arrivée à New York. Découvre qu’il est une célébrité en Amérique.
Commande par un éditeur d'une série d'essais.


Octobre 1887

Installation sur les rives du lac Saranac, dans les Adirondacks.
Rédaction du début de Le Maître de Ballantrae.

 

Avril - juin 1888

Retour à New York.
Proposition de l'éditeur Mac Clure : 15000$ pour une série de lettres de voyages.
Publication de La flèche noire.


28 janvier 1888 - 24 janvier 1889

Départ de San Francisco pour les mers du Sud, à bord du voilier Casco avec Fanny, Lloyd, sa mère et 6 hommes d'équipage.
Escales dans les îles Marquises, Tuamotu, à Tahiti, à Hawaï.

 

24 janvier 1889 - 24 juin 1889

Séjour à Hawaï.
Fin de la rédaction et publication de Le Maître de Ballantrae.
Publication de Un mort encombrant (écrit en collaboration avec Lloyd Osbourne).


24 juin 1889 - février 1890

Voyage sur le bateau marchand Equator. Escales à Butaritari puis Apemama où il commence Le trafiquant d'épaves.

 

Décembre 1889

Arrivée à Apia, capitale de l'île d'Upolu, dans l'archipel des Samoa.
Achat d'un domaine en friche : Vailima.


Février - avril 1890

Traversée des Samoa à Sydney sur un bateau de ligne régulière.
À Sydney, Stevenson tombe malade.

 

Avril - août 1890

Embarquement sur un vieux cargo, la Janet Nicholl, pour retrouver la chaleur des Tropiques.
Voyage aux îles Samoa, Gilbert, Marshall, en Nouvelle-Calédonie puis retour à Sydney où Stevenson rechute dès son arrivée : il ne pourra plus quitter les mers du Sud...


Octobre 1890

Installation difficile à Vailima où tout reste à faire.

 

Janvier - mai 1891

Fanny défriche, brûle, plante, sarcle, bine, trace des enclos, fait construire une grande maison.
Publication de Dans les mers du Sud.


1892

Engagement politique en faveur des Samoans face aux Allemands, Anglais et Américains présents. Manque d'être banni de l'île.
Rédaction de Les pleurs de Laupepa, Ceux de Falesa, et Catriona.
Publication de Le Trafiquant d'épaves, Les pleurs de Laupepa et A travers les plaines (Traversée de l'Amérique en train en 1879).

 

Janvier 1893

Durement touché par l'épidémie de grippe qui ravage l'île.


Mi-février 1893

Tente de retourner à Sydney où il rechute dès son arrivée et doit rebrousser chemin.

 

Avril 1893

Dépression nerveuse de Fanny.
Publication de Veillées des îles.


Fin juin 1893

La guerre qui couvait dans l'île éclate. Mataafa, le chef des rebelles, ami de Stevenson, est déporté dans les îles Marshall.

 

Août 1893

S'effondre, victime de violentes hémorragies.


Septembre 1893

Part à Hawaï pour tenter de se rétablir mais doit renoncer et rentrer à Vailima.

 

1894

Epuisé, continue d'écrire Saint Ives, roman historique et Hermiston le juge pendeur.
Publication de Le creux de la vague.


3 décembre 1894

Emporté par une embolie cérébrale, il est enterré le lendemain au sommet du mont Vaea, face à la mer, comme il l’avait souhaité.